vendredi 22 mai 2020

LES QUATRE ET CINQ SEPTEMBRE 2021 NOUS FETERONS " LES FEMMES DANS L' AVIATION "


Le comité d'organisation et le conseil d'administration se sont réunis plusieurs fois en vidéo conférence;
La situation inédite sur le plan sanitaire , que nous traversons tous nous oblige par soucis de sécurité et de sincérité a reporter notre chère manifestation.

Nous ne pouvions accepter de faire courir un risque sanitaire
a nos spectateurs
a nos bénévoles et a nos partenaires...

Nous ne pouvions accepter de faire prendre des risques a nos pilotes de démonstration en vol
qui ont tous un déficit d' entrainement et dont les machines ne sont pas a jour de leur maintenance.

autoriser une fete au rabais, ce n'est pas pour nous ….

tout l'énorme travail déjà  fourni va resservir l'année prochaine .

Nous vous donnons donc rendez vous
 le samedi quatre et le dimanche cinq septembre 2021 

pour la plus belle des fetes aériennes avec notre hangar exposition et tout les participants de la "prairie" avec leurs belles voitures et moto de collection
et bien sur tous nos ami(e)s aviatrices et aviateurs avec leur belles machines.

à bientôt

le doc
au nom de toute la  "tribu" legendair

lundi 11 mai 2020

"MAC DO " SAINT JUNIEN a rouvert ses portes depuis le huit mai 2020....


un de nos  :fidèle partenaires
communique...
ré ouverture du site de saint Junien à compter du huit mai 2020
adresse avenue Nelson Mandela 87200
parking centre commercial hyper U


https://www.restaurants.mcdonalds.fr/mcdonalds-saint-junien


mardi 5 mai 2020

LE CONFINEMENT: un expert ,spationaute, nous en parle!! MICHEL TOGNINI



Bien Vivre son Confinement



Conseils d’astronaute pour mieux vivre son confinement : Michel TOGNINI nous parle Confinement et Liberté.



Michel Tognini, astronaute, est l’un des 10 français à être allés dans l’espace. Après avoir été pilote de chasse, ingénieur officier et pilote d’essai, Michel Tognini s’est porté volontaire pour être astronaute. En 1986, il commence son entraînement et effectue un premier vol dans l’espace en 1992, puis un deuxième vol en 1999 avec la NASA. De 2005 à 2011, Michel Tognini a été Chef du Centre Européen des Astronautes (EAC). Nous sommes allés à sa rencontre (par téléphone, distanciation sociale oblige) et avons parlé confinement, perception du temps, capacité d’adaptation de l’Homme et liberté.

Michel Tognini nous raconte. 



« En juin 2010, un équipage de six personnes a été confiné dans un simulateur spatial. C’était la mission Mars 500. Son but était de recréer les véritables conditions d’un voyage aller-retour vers Mars afin de savoir si l’Homme était psychologiquement et physiologiquement capable d’endurer le confinement sur une longue durée. En tout, l’équipage est resté confiné durant 520 jours. Le confinement est quelque chose de bien connu pour les astronautes. 



« Un individu qui résiste bien au confinement possède

de la congruence, de l’humilité, de l’assertivité et de la motivation »



Aujourd’hui, lorsqu’on choisit les membres d’une mission, on ne fait plus autant attention qu’avant aux capacités purement techniques d’un astronaute. Ce que nous recherchons surtout aujourd’hui, ce sont des qualités psychologiques regroupées en quatre domaines que j’ai résumés sous le signe CHAM. C pour Congruence. C’est l’alignement : je pense, je dis, je fais. H pour Humilité, les missions sont compliquées, nous devons pouvoir reconnaître nos erreurs afin d’ajuster son comportement et agir pour réparer l’erreur. A pour Assertivité. Elle est fondamentale. En étant confiné durant une durée plus ou moins importante avec un groupe restreint de personnes, on ne doit être ni agressif, ni passif. Et enfin, M pour Motivation. Avoir de la motivation interne est important. 

Un individu qui résiste bien au confinement possède de la congruence, de l’humilité, de l’assertivité et de la motivation. 



“C’est important de reconnaître et de parler de ses facteurs de stress.

Il faut accepter ses baisses de moral, ne pas les nier […]

Nous ne sommes pas des surhommes. ”



Pour tenir dans la durée un confinement, il faut rester connecté, avoir tous les jours des échanges avec ses proches. Lorsqu’on est dans l’espace, nous gardons toujours une connexion avec le sol importante, même si celle-ci est différée. Deuxième chose, c’est important de reconnaître et de parler de ses facteurs de stress. Il ne faut pas les nier. C’est normal d’avoir des moments de faiblesse, nous ne sommes pas des surhommes. C’est être congruent que de reconnaître par rapport à soi-même quand ça ne va pas, puis d’en parler à d’autres. Il est aussi important de bien dormir car le sommeil est un moment de récupération important qui ôte le stress. En mission, un astronaute dort environ 8h par nuit. Ensuite, il faut réussir à se détendre chez soi : regarder des films, lire… Moi j’adore la musique : jouer d’un instrument, chanter, ou écouter de la musique tout simplement. Si certains ont un petit jardin ou un potager, c’est bien de faire pousser ses propres plantes. Développer des choses soi même est très agréable psychologiquement. Et enfin, faire des plans sur le futur, qu’est-ce qu’on peut faire de mieux par la suite, faire des tâches qu’on n’a pas réussi à faire avant, se mettre à jour. 

Pour nos astronautes, lors de longues missions de confinement, le soutien psychologique est fondamental. Nous leur donnons un support psychologique avant, pendant et surtout après la mission car ce sont des missions déboussolantes. 



“Avec le confinement, la notion de temps devient rapidement floue […].

Découper sa journée entre différentes phases aide à gérer l’incertitude de la situation”



Avec le confinement, la notion de temps devient rapidement floue. Il est pourtant important de bien structurer son temps. Lorsqu’on est dans l’espace, nous faisons le tour de la terre en 90 minutes. En une journée, nous vivons donc 16 jours. Nous instaurons alors un rythme très régulier du lundi au vendredi soir pour ne pas se laisser déboussoler. Dans l’espace, notre temps de travail est réparti en 1/3 d’expériences scientifiques, 1/3 de maintenance, réparation de la station et enfin 1/3 entretien de soi même, manger, laver, faire du sport, prendre soin de soi. Il faut régler précisément ses journées, tout en restant flexible lorsqu’un événement extérieur et non prévu arrive. 

Découper sa journée entre différentes phases aide à gérer l’incertitude de la situation. Ce que je fais personnellement, ce sont des listes de priorités que je mets à jour tous les soirs pour le lendemain et j’essaye de m’y tenir. 

Si vous avez des difficultés à réaliser ce que vous aviez prévu, ce que je fais, c’est que j’essaye de me mettre des objectifs simples et réalisables. Par exemple, à un moment donné je n’arrivais pas à me concentrer pour lire beaucoup. Et bien, je me mettais comme objectif du jour de lire une page, puis le lendemain, lire deux pages. Je reste à ce niveau quelques jours puis j’augmente de nouveau. Et c’est vrai pour ranger sa maison, ses papiers, trier ses emails, etc. Plus les objectifs quotidiens sont simples, plus on les atteint facilement, et plus c’est valorisant et gratifiant. 



« Aujourd’hui, cette pandémie nous met tous face à un objectif commun :

survivre avec simplement son cerveau et son habilité à s’adapter. »



Je me suis rendu compte que les gens vivent mieux le confinement que ce que je pensais. Quels que soient les âges, les êtres humains s’adaptent. Dans les vols spatiaux, on modifie la gravité et donc l’organisme de l’être humain : ses organes changent de forme, le système vasculaire change, le cerveau change, on va évoluer avec une nouvelle façon de vivre : celle de flotter. Et pourtant, l’astronaute apprend et s’adapte.  

Aujourd’hui en confinement, on doit s’adapter à une nouvelle façon de vivre et cet apprentissage est positif car il nous fait sortir de notre environnement classique. Il nous fait sortir de “la boîte” et réfléchir différemment. Apprendre de nouvelles choses fait du bien à l’Homme. Chaque être humain a le potentiel pour s’adapter à tout. A tout âge, l’Homme s’adapte constamment, et cela concerne tout le monde. Aujourd’hui, dans ce confinement, il n’y a plus de riches et de pauvres, on est tous confinés chez nous. Cette pandémie nous met tous face à un objectif commun : survivre avec simplement son cerveau et son habilité à s’adapter.



« L’être humain dit avoir besoin d’espace et de nature pour s’épanouir et voyager.

Il se trompe. Cette liberté, elle est surtout mentale »



Il y a quelques années, j’ai fait une conférence dans une prison à Toulouse, à des prisonniers ayant des peines allant de 10 ans à 20 ans. Ils étaient enfermés, et moi, pilote et astronaute, je représentais la liberté. Nous étions complètement décalés au niveau de notre vie réelle. J’essayais de leur communiquer le fait que l’évasion et le bien-être, se jouent principalement dans leur tête. Je leur apprenais sur les planètes, l’espace, les étoiles car sortir de son environnement terrestre nous fait grandir même si on est en prison. On pense que l’être humain a besoin d’espace et de nature pour s’épanouir et voyager, mais cette liberté, elle est surtout mentale. » 




Synthèse

·        Structurer sa journée : travail, maintenance de la maison, prendre soin de soi,

·        Reconnaître ses facteurs de stress et en parler,

·        Ne pas négliger son sommeil en veillant trop tard. 8h par nuit,

·        Cultiver sa liberté mentale,

·        Ne pas oublier que notre capacité d’adaptation est sans limite.





06 avril 2020 - https://lab.omind.me/nasa-michel-tognini-astronaute-esa-covid19-confinement-et-liberte/

article et reportage réalisé par FRANCE SPECTACLE AERIEN….

prenez en de la graine
le doc

samedi 11 avril 2020

COMITE D 'ORGANISATION DE CRISE EN VIDEO CONFERENCE.....

A l'initiative de notre Président  Daniel Gizardin
et avec l'aide technique de notre responsable COM jean Marc Vincent,
nous étions sur 12 postes a pouvoir tenir cette réunion à 18H 30 vendredi  dix avril,dont l'importance n' échappe à personne.


étaient en ligne ou a proximité:... de G à Dte et de haut en bas;

Jean Marc Vincent ; COM,
Robert Jusseaume: plateau avion, poste secours
Daniel Gizardin : PRESIDENT, dossier sécurité
Jean Pierre Neymond: photographes , ancien DV
Parick d'Haussy ;Directeur des vol
David Lavillard; responsable "prairie"
Philippe Cantournet: directeur de la manifestation
Patrick Dzugan: partenaires, ancien directeur de la manif et président assoc
Hélène Dzugan  hébergement
Maryse Thomas; trésorière
Norbert Célérier ; Logistique
Arlette Célérier: restauration
Patrick Pelletier: hangar exposition
Agnes  Boulanger; secrétaire, responsable bénévoles..
Michel Boulanger secrétaire adjoint, face book

nous étions donc 15 pour prendre des décisions cruciales.

LA JOURNEE PARTENAIRES  du  dimanche 14 juin 2020
est annulée !!
tous nos partenaires, sans qui, nous serions impuissants à monter cette belle fete
seront avertis par courrier et mail.

L' ASSEMBLE GENERALE
Prévue initialement le samedi 25 mai 2020, est reportée ,
les secrétaires vont en aviser nos nombreux et fervents bénévoles et adhérents
Qui seront tenus au courant de l'évolution de la situation, au fur et à mesure.

LA MANIFESTATION
EST A CE JOUR MAINTENUE
nous sommes tous d' accord pour suivre les consignes de SECURITE données par les autorités
Le président lors d'un contact avec la sous préfecture a eu le sentiment que
L ' EVENTUEL  REPORT D'UN AN  EST ENVISAGEABLE….
La préfecture nous a indiqué qu'elle ne voyait pas actuellement la nécessité
de maintenir  la réunion sécurité du mercredi 17 juin 2020 !!..

Le responsable partenaires et son équipe reprendra dés
que possible les  contacts avec les partenaires pour:
une édition 2020 modifiée
ou pour prévoir celle de 2021.

Le Responsable plateau avions  va travailler sur les différentes options.
Le directeur de la manif et le Directeur des Vols, insistent sur la nécessité de laisser aux pilotes
les entrainements nécessaires et règlementaires.

les dates buttoirs ont été évoquées

Nous continuons a travailler ! et à  croire en notre avenir
tout le travail fourni cette année
sera utile, en cas de report , nous garderons le thème actuel "les femmes dans l'aviation"
avec l' affiche   de Mr David Voileaux..

La réunion s'est achevée à  20 h
bon confinement a tous

le doc au nom de tout le CO

Y a t il un pilote dans l' avion…..!?
OUI bien sur ! ils sont plusieurs et ils sont aux taquets...

lundi 23 mars 2020

AFFICHE 2020...... VIVE L ' ESPOIR !!.....


ET MERCI MONSIEUR VOILEAUX...…...

Meme si la date est devenue  sujette à caution
voici notre affiche 2020,
en avance sur les années précédentes….!!


La pilote est une image de synthèse des aviatrices….
La scène est survolée par le Caudron "Simoun" de Maryse Bastié.
Le fuselage de l' avion de voltige sur lequel elle s' adosse
reprends nos  célèbres et glorieuses aviatrices Françaises, passées et actuelles.
dans l ' ordre alphabétique.

le doc , confiné

mieux vaut etre  un confiné
qu'un con fini….
Philipe Geluck

samedi 21 mars 2020

LE COVID 19 NOUS METS DU PLOMB DANS L'AILE !!.............


malgré un gros retard à l'allumage...
les mesures radicales commencent par etre prises,donc les meetings aériens sont jusqu'à nouvel ordre;
impossible à tenir dans le monde entier.
En écrivant cette phrase, on se rends compte de l 'énormité de la situation.
LEGEND'AIR en LIMOUSIN est menacé, nous continuons à travailler à distance ; on avait presque terminé la mise en place de notre chère fete aérienne,....
les partenaires, grace à Patrick Dugan ,étaient au rendez vous le "plateau avions est finalisé….
la COM avec Jean Marc Vincent aux manettes étaient bien lançée.
Tout le comité d'organisation continue d'échanger, sous la houlette de notre président Daniel Gizardin,.
Dans le meilleur des cas on peut espérer une éclaircie pour septembre.
sinon le travail pourra servir en 2021...

Bon courage a tous
amitiés très sincères

restez bien confinés

le doc au nom de tout le CO!...............

un jour nous reverrons tout cela !....

pangolin au diner ….confiné tout l' été
( lao Tseu ) fond de tiroir..